EN FR

Hong InSook, Lieux imaginaires

Hong InSook, "Trace", 2022, encre de Chine et gouache sur papier, 190 x 144 cm

Nous montrons à la galerie, du 15 novembre au 23 décembre, 25 œuvres de Hong InSook réalisées en 2022.

Hong InSook a renoncé depuis 15 ans au pinceau et à toute intervention directe de la main, pour laisser le hasard rejoindre ses souvenirs et son imagination. Elle procède par secousses sur un papier imprégné d’encre de Chine et de gouache.

Dans sa première période, elle laissait un grand rôle au hasard. Puis certaines vues paysagères ont acquis une précision quasi photographique, étonnante vu son procédé. Ses dernières compositions sont structurées avec hardiesse, combinent verticalités et profondeurs, multiplications des points de vues, télescopages contrôlés, changements de plan, panoramiques, focus sur détails fouillés. Elles sont puissantes et disent beaucoup, pudiquement, sur les sentiments de l’artiste.

Son processus de création est vécu comme une fusion avec la nature. Hong InSook voudrait que son œuvre croisse d’une façon comparable aux plantes de son jardin.

Et désormais, elle utilise des fragments de nature observés attentivement pour composer des œuvres paysagères ou légendaires où fusionnent ses deux cultures coréenne et française.

La nature devient son matériau.

A.M.

Hong InSook, "Trace", 2022, encre de Chine et gouache sur papier, 80 x 120 cm

Posts récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *