retour

DADO

Dado (1933-2010) dénonce dans un univers fantastique souvent proche des contes pour enfants, les atrocités du vingtième siècle avec une violence parfois à la limite du soutenable.

À SAVOIR :

Né au Monténégro, Dado fut introduit sur la scène artistique parisienne par Dubuffet et le galeriste Daniel Cordier dans la seconde moitié des années 1950.

L’univers iconographique cauchemardesque de Dado prend sa source dans les massacres et des atrocités auxquels, enfant, il a dû assister dans son pays natal au cours de la Seconde Guerre mondiale. Ces souvenirs se mêlent à la crainte que Dado a ressenti devant la puissance destructrice des armements nucléaires. Ses chefs-d’œuvre de 1960 donnent une impression de déflagration. Des silhouettes et des êtres monstrueux en pierre représentent un monde d’après la catastrophe.

Son oeuvre se décline en peintures, dessins, gravures, collages et sculptures.

Depuis un demi-siècle, Dado a su arracher à ses peurs et à ses obsessions des images toujours renouvelées. Ses tableaux et ses objets effraient et attirent simultanément, tandis que ses collages de papiers déchirés puis repeints, dégagent une expressivité et une fraîcheur créatrice inattendues, parfois presque juvéniles.

Pour plus d’informations et de découvertes, rendez-vous dans la rubrique

EXPOSITIONS PRINCIPALES

PERSONNELLES

COLLECTIVES

1958

1970

1975

1981

1991

1995

1996

2002

2011

2011

2011

2011

2012

2019

« Peinture », Galerie Daniel Cordier, Paris

« Rétrospective », Centre National d’Art Contemporain, Paris

« Oeuvres sélectionnées », Galerie Isy Brachot, Bruxelles

« Dessins et collages », Centre Pompidou, Paris

« Création d’un musée Dado », Cetinje, Monténégro

Première exposition personnelle à la galerie Alain Margaron qui l’expose ensuite régulièrement

« La méchante petite fille », Galerie Beaubourg, Paris

« La Chapelle Saint-Luc », Edition d’un catalogue à la Galerie Alain Margaron, Paris

« Salle en hommage à Dado », Centre Pompidou, Paris

« Salle en hommage à Dado », Les Abattoirs, Toulouse

« Hommage à Miodrag Djuric, DADO », Galerie Jeanne Bucher, Paris

« Hommage à Dado », Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, Sérignan

« Dado. Danse macabre », Kunsthalle, Düsseldorf

« Dado au XXIe siècle», Galerie Alain Margaron, Paris

1972

1989

1997

2002

2007

2015

2020

« 60/72, 12 ans d’art contemporain en France », Grand Palais, Paris

« Donations Daniel Cordier. Le regard d’un amateur », Centre Pompidou, Paris

« Exposition Made in France 1947-1997, 50 ans de création en France », Centre Pompidou, Paris

« Dado-Réquichot, la Guerre des nerfs », Musée des Abattoirs, Toulouse

« Dado-Dubuffet », Musée régional d’art contemporain Languedoc-Roussillon, Sérignan

« Dado, Horama, rétrospective », Abbaye d’Auberive, Auberive

« Galeries du XXe siècle », Centre Pompidou, Paris