Entretien d’Alain Margaron avec Christian Charreyre, de Art Magazine International V/V

Fred Deux, « Sous les racines ? », 2008, encre de Chine et aquarelle sur papier, 56 x 70 cm

V/ L’importance des musées et de publications

1/ Vous avez conclu un partenariat avec le Centre Pompidou. Quelle est la place des galeries par rapport aux institutions muséales?

Les musées qui ont un public sont au centre de notre stratégie. D’abord parce que les galeries ont aussi une mission de service public et qu’il est important que les œuvres auxquelles nous croyons le plus soient vues par le plus grand nombre. Et par ce que c’est la meilleure chance pour un artiste, s’il est bon, de s’installer durablement dans le temps. On reproche trop aux musées de ne pas soutenir assez la scène artistique française. On pourrait en dire autant de beaucoup de galeries. Alors pourquoi ne pas conjuguer nos efforts pour faire de Paris une véritable place artistique?

2/ Vous éditez entre autres des monographies consacrées à vos artistes. Le livre vous semble-t-il un complément de l’exposition?

Les livres restent indispensables, pour accompagner certaines expositions, laisser des traces durables et permettre de découvrir dans son ensemble l’œuvre d’un artiste. Mais attention, il y a trop d’écrits généraux, d’auteurs sans audience, parce que, passé quelques pages, on renonce à les lire. On peut attendre d’un auteur qu’il plonge dans les œuvres, pour initier un dialogue avec elles, sans interprétation hégémonique. Parallèlement aux éditions, les mails et les sites ont pris une importance croissante. Depuis le début du premier confinement, j’ai pris l’habitude d’envoyer deux messages par semaine à nos interlocuteurs et amis sur nos artistes et certaines de leurs œuvres. Ils sont relativement longs parce que l’on n’entre pas dans une œuvre en deux secondes. Il ne s’agit pas de faire de la promotion commerciale mais d’aider à comprendre les œuvres et, pourquoi pas, susciter le désir de voir leur présence à la galerie.

Dado, « Le Camping de Bari », 1971, huile sur toile, 193,5 x 278 cm
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Posts récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *