EN FR

Le refus I/II

Fred Deux, « Le Refus », 1982, mine de plomb sur papier, 104 x 66 cm

Ce dessin de 1982 appartient à une série que Fred Deux a intitulé « Passion ». L’artiste a réalisé une œuvre interrogative, sur la condition humaine, plus précisément ici, sur un rapport de couple. Le titre « Le refus » s’explique aisément. Chacun regarde de son côté. La personne à droite ne fait qu’effleurer d’une main prédatrice qui jaillit de l’accoudoir osseux de son avant-bras un sexe masculin sans réaction. Le ressenti se dissout dans le blanc du buste.

ils sont assis sur deux chaises perpendiculaires, comme dans leurs ateliers. Les appuis sont gagnés par leurs membres. De longs boyaux rassemblent des réseaux nerveux, ceignent le buste de droite, celui de la femme, sans doute Cécile, remarquable graveur d’interprétation. Ils en aveuglent le visage pour le voyage intérieur de deux corps liés qui ont renoncé à s’étreindre. Lui, Fred, développe son réseau sensitif érigé loin du sexe pour soutenir une main d’où s’élève une crucifixion. Qui absorbe le plus l’énergie de l’autre ?

Le blanc aveuglant, la saisie squelettique renforcent l’impression de prise radiographique de cette union à la fois communicative et distante. La passion dont il s’agit n’est pas amoureuse, mais celle de la crucifixion, qui en modèle réduit, signe l’écartèlement d’un artiste entre son œuvre et la vie, mais aussi entre sa sensibilité et son imagination.

Fred Deux ne suivait pas de schémas préalables. Son dessin prenait forme avec son avancée, un buvard, protégeant et cachant à la fois ce qu’il venait de créer. Il répétait souvent : « c’est le dessin qui conduit ma main ». Il voulait rester réceptif à toutes les manifestations de vie qui affleuraient et qu’il re-transposait.

Mais il courait alors le risque de se laisser emporter par son imagination dévorante vers des images qui ne recueillent rien. Le cadrage très construit qui s’est mis en place naturellement dans « Le refus » reflète celui de son imagination. Comment concilier discipline et réceptivité totale?

Le texte au dos est particulièrement éclairant sur cette ligne de crête d’une démarche unique (à suivre)…

A.M.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Posts récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.