C’est ça un Hélion

Jean Hélion, »L’allumeur », mine de plomb, encre et aquarelle sur papier, 36 x 20 cm

« Être peintre aujourd’hui, c’est faire apparaître le rythme créateur dans la définition de l’objet, et même la façon créatrice : la touche, par exemple qui devient cuiller sans cesser d’être touche.

Chez moi, le réel n’est pas révélé par des images photographiques mais par un jeu de structures visuelles.

Ma peinture est bonne quand, les figures ayant proposé un rythme, celui-ci les envahit, et même les recrée . Il y a naissance de formes nées du rythme et de figures nées de ces formes. C’est ça un « Hélion ».

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Posts récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *