EN FR

Accrochage mixte

Exposition du 1er juillet au 26 septembre 2020​

Après notre regard sur Hélion, nous consacrons notre nouvel accrochage à cinq artistes, chacun dans une salle : à Anselme Boix-vives dont l’oeuvre me paraît particulièrement enchanteresse en ce début d’été, aux dernières oeuvres de Hong InSook dont le vocabulaire pictural continue de s’enrichir, à Karl Godeg dont la découverte a été féconde pour plusieurs artistes de la galerie, à quelques œuvres rares de Michel Macréau et toujours à Jean Hélion dont nous sommes loin d’avoir exploré l’immensité de l’oeuvre. 

  • Anselme Boix-Vives, « Habitants lunaires dans leur jardin », 1963, gouache sur carton, 80 x 108 cm
  • Jean Hélion, « Toits », 1961, huile sur toile, 155 x 200 cm
  • Hong InSook, « Trace », 2020, gouache et encre de Chine sur papier, 65,5 x 101,5 cm
  • Karl Godeg, Sans titre, 1935, huile sur toile, 40,5 x 61 cm
  • Michel Macréau, « Couple », 1965, dessin à l’encre de Chine sur papier, 27,5 x 44,5 cm