Artistes > Anselme Boix-Vives

Anselme Boix-Vives

Oeuvres

Drapeau aux fleurs, 1967, huile sur carton, 52 x 49 cm
Drapeau aux fleurs, 1967, huile sur carton, 52 x 49 cm
Les bossus lunaires, 1963, gouache sur carton, 59 x 80 cm
Les bossus lunaires, 1963, gouache sur carton, 59 x 80 cm
Bohémienne espagnole en cérémonie politique, 1963, gouache sur papier, 65 x 50 cm
Bohémienne espagnole en cérémonie politique, 1963, gouache sur papier, 65 x 50 cm
Le Renard dans le poulailler 1964 gouache retravaillée au Ripolin sur carton 65 x 50 cm
Le Renard dans le poulailler, 1964, gouache retravaillée au Ripolin sur carton, 65 x 50 cm
Bel animal jaune, 1965, gouache et crayon gras sur carton, 70 x 50 cm
Bel animal jaune, 1965, gouache et crayon gras sur carton, 70 x 50 cm
Animaux, 1964, crayon gras sur papier, 50 x 65 cm
Animaux, 1964, crayon gras sur papier, 50 x 65 cm
Corrida, 1964, crayon gras et gouache sur papier Canson blanc, 50 x 65 cm
Corrida, 1964, crayon gras et gouache sur papier Canson blanc, 50 x 65 cm
Feuillages 1963,  gouache sur carton, 60 x 81 cm
Feuillages, 1963, gouache sur carton, 60 x 81 cm
Feuillages d'automne endormis, 1962, gouache sur papier Canson blanc ,50 x 65 cm
Feuillages d'automne endormis, 1962, gouache sur papier Canson blanc ,50 x 65 cm
Un Chalet dans les fleurs, 1962 gouache sur papier 65 x 50 cm jpg
Un Chalet dans les fleurs, 1962, gouache sur papier, 65 x 50 cm
Homme sur fond jaune avec fraise, 1966, huile sur carton, 40 x 30 cm
Homme sur fond jaune avec fraise, 1966, huile sur carton, 40 x 30 cm
Maman très honnete 1963 gouache sur carton 64 x 46 cm
Maman très honnête, 1963, gouache sur carton, 64 x 46 cm
Vitrail avec deux personnages, 1967 huile sur carton 67 x 59jpg
Vitrail avec deux personnages, 1967, huile sur carton, 67 x 59 cm
Drapeau aux fleurs, 1967, huile sur carton, 52 x 49 cm
Les bossus lunaires, 1963, gouache sur carton, 59 x 80 cm
Bohémienne espagnole en cérémonie politique, 1963, gouache sur papier, 65 x 50 cm
Le Renard dans le poulailler 1964 gouache retravaillée au Ripolin sur carton 65 x 50 cm
Bel animal jaune, 1965, gouache et crayon gras sur carton, 70 x 50 cm
Animaux, 1964, crayon gras sur papier, 50 x 65 cm
Corrida, 1964, crayon gras et gouache sur papier Canson blanc, 50 x 65 cm
Feuillages 1963,  gouache sur carton, 60 x 81 cm
Feuillages d'automne endormis, 1962, gouache sur papier Canson blanc ,50 x 65 cm
Un Chalet dans les fleurs, 1962 gouache sur papier 65 x 50 cm jpg
Homme sur fond jaune avec fraise, 1966, huile sur carton, 40 x 30 cm
Maman très honnete 1963 gouache sur carton 64 x 46 cm
Vitrail avec deux personnages, 1967 huile sur carton 67 x 59jpg

Expositions(principales)

Personnelles

« Galerie Denise Breteau », Galerie Denise Breteau, Paris

« Galerie Alice Pauli », Galerie Alice Pauli, Lausanne

« Galerie Daniel Varenne », Galerie Daniel Varenne, Genève

« Lefebre et Luise Ross », Lefebre et Luise Ross, New-York

« Galerie Charlotte », Galerie Charlotte, Munich

« Galerie Zimmer », Galerie Zimmer, Düsseldorf

« Musées de Laval », Musées de Laval, Laval

« Musée de Besançon », Musée de Besançon, Besançon

« Musée d’Alençon », Musée d’Alençon, Alençon

« Halle Saint Pierre », Halle Saint Pierre, Paris

« Musée d’Art brut l’Aracine », Musée d’Art brut l’Aracine, Neuilly-sur-Marne

« Musée Mainssieux », Musée Mainssieux, Voiron

« Manoir de la ville de Martigny », Manoir de la ville de Martigny, Martigny

« Musée d’art moderne et contemporain de Genève », Musée d’art moderne et contemporain de Genève, Genève

Collectives

Biographie

1899 Naissance d’Anselme Boix-Vives, en Catalogne, Espagne. Garde des troupeaux de mouton sans suivre de scolarité.

1917 Installation en Savoie. Ouvrier, puis marchand de fruits et légumes. Devient un commerçant prospère

1926 Horrifié en Avignon face à un défilé de soldats mutilés Il imagine un monde idéal, où notre planète serait un éden pour tous

1955 publie un premier manifeste pour la paix universelle.

1962 1962 -1969 : peint plus de deux mille peintures (ripolins), dessins et gouaches.

1969 Mort de l’artiste.

1993 Représenté en exclusivité par la galerie Alain Margaron.

Bibliographie

– Anselme Boix-Vives, préface de Harald Szeemann, (Kunsthalle, Berne), 1964

– Anselme Boix-Vives, Peintre, poète et financier, texte de André Kuenzi, (Galerie Alice Pauli, Lausanne), 1966

– Anselme Boix-Vives, L’Etat des lieux (édition La Différence), collection 1990

– Anselme Boix-Vives, Dans les collections suisses, (Le manoir de la ville de Martigny), 1994

– Anselme Boix-Vives, texte de Marie-Caroline de Sainsaulieu, (éditions Acatos,) Lausanne, 1998

– Catalogue raisonné, Volume I, texte de Marie-Caroline de Sainsaulieu (éditions la Différence), 2003

– Catalogue raisonné, Volume II, textes de Marie-Caroline de Sainsaulieu, Laurent Danchin (éditions Anselme Boix-Vives) 2005

– Anselme Boix-Vives, L’aménagement du monde, texte de Emmanuel Daydé, (Alain Margaron Editeur), 2009

– Anselme Boix-Vives, Sous la dictée de l’ange, texte de Emmanuel Daydé (Alain Margaron Editeur), 2015

Présentation

Anselme Boix-Vives avait une extraordinaire faculté d’imagination,  mais bien ancrée dans le réel.

Dès qu’il s’était mis à peindre, en 1962, à l’âge de 63 ans, il l’avait fait avec force, originalité et efficacité, en puisant dans l’inconscient collectif des formes proches de l’art aborigène et en retrouvant, dans sa propre mémoire, les traces de notre culture occidentale.

Sa production se déroule sur une période courte, de huit ans.

C’est un univers où tout semble naître et croître sous nos yeux : les plantes et les fleurs s’épanouissent, les oiseaux prennent leur envol, tout frémit, c’est un monde merveilleux. La rétrospective d’Anselme Boix-Vives en 2009 au musée de la Halle Saint-Pierre à Paris, comme le livre écrit par Emmanuel Daydé, L’Aménagement du monde, ont dévoilé toutes les facettes de son œuvre qui va de la figuration à l’abstraction – celles d’un peintre qu’on ne peut manifestement pas cantonner à l’art brut. Anselme Boix-Vives peignit durant huit ans sans s’arrêter, laissant derrière lui plus de deux mille peintures (ripolins), dessins et gouaches.

Son œuvre est celle d’un homme qui a su « voir » toute sa vie, pas seulement la nature, les plantes, les fleurs, les animaux et les fruits qu’il vendait, mais aussi la beauté des chapelles baroques de Haute-Savoie et l’art médiéval catalan. Son imaginaire s’appuie sur un solide sens de l’observation.

Boix-Vives a développé une production vite remarquée par André Breton, Corneille ou encore Harald Szeeman qui, dès 1964, exposa cinquante-six de ses gouaches auprès de travaux de Louise Nevelson et d’Hunderwasser à la Kunsthalle de Berne, en Suisse.