EN FR

L’échelle répare, rassemble

Édith Dufaux, Sans titre, 2022, acrylique et pastel à l'huile sur papier, 200 x 45 cm

La narration spatiale et temporelle est portée par des échelles, des empreintes ou des ombres. Une terre disloquée, morcelée, fragmentée par ces empreintes est une perception possible d’un corps qui peine à se rassembler. Les cassures renvoient aussi à un paysage de guerre. L’échelle répare, rassemble.

Édith Dufaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.