Robert Groborne

" Rétrospective "

L'oeuvre de Robert Groborne se décline entre sculptures, reliefs, peintures, dessins et photographies. Nous présentons une quarantaine d'oeuvres des années 70 à 2019.

Galerie Alain Margaron, Paris

Du 6 février 2020 au 7 mars 2020

L'oeuvre de Robert Groborne se décline entre sculptures, reliefs, peintures, dessins et photographies. Les formes se métamorphosent au gré des possibilités offertes par chaque médium, s’enrichissent de propriétés nouvelles en migrant d’une technique à l’autre. L'artiste ne cesse de questionner son matériau : objets trouvés, matériaux de la vie quotidienne qui sont poétiquement métamorphosés lors de ses manipulations mécaniques et chimiques, puis archivés dans leurs effets monumentaux.


Ses sculptures sont rares car elles sont tirées en exemplaire unique. De son travail rigoureux émane une pureté formelle saisissante. La qualité de la patine, à laquelle il consacre un travail long et minutieux et les lignes érodées font écho à l'usure, à l'écoulement du temps, au caractère éphémère de la vie. Son oeuvre paraît en résonance avec celle d'Hubert Robert qui, au XVIIIe siècle, dressait une véritable poétique des ruines, métaphore du temps qui passe.


En quête de nouveaux médiums, il travaille actuellement sur des dessins électroniques.


Robert Groborne joue avec les pleins et les vides, donne la sensation d'un équilibre fragile mais pourtant stable, bien ancré dans sa forme et l'environnement. Son oeuvre méditative encourage l'introspection.