René Laubiès

" Par-delà la Nature "

Nous présentons une exposition individuelle consacrée à René Laubiès qui fait écho à une exposition concomitante dédiée à l'artiste au Musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables d'Olonne.

Galerie Alain Margaron, Paris

Du 7 février 2019 au 23 mars 2019




Du 7 février au 16 mars 2019, nos cimaises sont consacrées à René Laubiès. Cet accrochage accompagne une importante exposition de l’artiste organisée par le Musée de l’Abbaye Sainte-Croix des Sables d’Olonne et intitulée «l’instantané, le fugitif, la trace». Le musée présente une soixantaine de peintures, d’un format relativement important, rare pour cet artiste, et une trentaine d’aquarelles. Cette exposition particulièrement convaincante permet de comprendre dans son ensemble l’œuvre d’un artiste inclassable qui se méfiait des pièges d’une reconnaissance prématurée.


De notre côté, nous avons axé notre accrochage sur des aquarelles réalisées entre 1957 et 2006, en insistant sur les six dernières années, sa période à la galerie. La subtilité et l’économie de moyen de ces œuvres captivent. Laubiès nous fait vivre la beauté des paysages de bord de mer sur lesquels il a longuement médité, à Pallakunu dans le Kérala et à Marie-Galante. Notre accrochage est scandé par quelques grandes encres et une douzaine de peintures qui montrent une évolution, tout en effacement, pour aller à l’essentiel.


« Dès sa jeunesse, passée au Vietnam, - écrit Gaëlle Rageot, directrice du musée de l'Abbaye Sainte-Croix - l’artiste s’imprègne de philosophies orientales, découvre l’art de la calligraphie et la peinture chinoise de l’époque Song. Ainsi son oeuvre, qui suit un principe de dépouillement et de «non-agir», prôné par le Tao, s’accomplit-il dans la méditation et la concentration, nécessaires à l’homme pour se fondre dans le flux de l’univers. Vers 1956, la forme discernable disparaît de ses oeuvres au profit d’une peinture sans limite, mouvante, toujours plus fluide, presque évanescente. L’artiste s’imprègne longuement du paysage pour n’en garder que l’essence.»


Exposition des Sables d’Olonne: du 3 février au 19 mai 2019.


A lire ailleurs:

"René Laubiès is remembered with two shows" par Laure de Gramont

"René Laubiès, la nature et au-delà" par Alexandre Grenier