" Dessin "

Mars est devenu le mois du dessin à Paris. Nous avons fait une sélection de nos plus beaux "papiers". Le dessin occupe une place importante dans l'oeuvre des artistes que nous avons choisis.

Galerie Alain Margaron, Paris

Du 12 mars 2020 au 18 avril 2020

Mars est devenu le mois du dessin à Paris. Nous avons fait une sélection de nos plus beaux "papiers". Le dessin occupe une place importante dans l'oeuvre des artistes que nous avons choisis.

Fred Deux lui a consacré toute une existence, avec un sens des détails poussé à son paroxysme. Dado et Réquichot furent aussi de remarquables dessinateurs. Quant à François Lunven, on ne peut s’empêcher de rapprocher ses dessins des gravures qu’il faisait directement sur la plaque.

Certains dessins, en particulier chez Bernard Réquichot et Fred Deux, ont une dimension picturale qui les rend, même en noir et blanc, proches de la peinture.

A l'inverse, de nombreuses peintures de Jean Hélion comportent des éléments dessinés. L'impression d'inachevé qui s'en dégage permet au spectateur d'entrer davantage dans le processus de création.

D’autres dessins sont au plus près des soubresauts de l’être, de la vie intérieure et de l’analyse des mécanismes mentaux.

Michel Macréau questionne les contradictions de notre personnalité et la complexité des relations de couple.

Les dessins que nous avons sélectionnés sont des oeuvres à part entière et non pas des esquisses qui correspondent à une étape préparatoire. C'est parfois sur ce support que les artistes se sont le plus approchés de ce qu'ils voulaient exprimer.