Lettre d'Alain Margaron > Lettre d’Alain, juillet 2018

Lettre d’Alain, juillet 2018

Après les vacances du mois d’août, nous prolongerons d’une semaine, jusqu’au 9 septembre, l’exposition des oeuvres récentes de Clara Fierfort.

Cette exposition est une étape importante pour Clara Fierfort, 29 ans. Elle commence à  trouver sa place, me semble-t-il,  parmi les artistes intéressants de sa génération.

Ses dernières créations ont pris de l’ampleur, gagné en liberté de composition. Elle s’est éloignée des symétries de l’art brut dont elle a su déjouer les pièges, sans se départir de sa précision et de la vigueur de ses traits ni de son refus de brûler les étapes. Les formats s’agrandissent. Son œuvre est originale et personnelle. Il est toujours question d’elle, parfois d’obsessions plus ou moins comprises, mais pas seulement. Elle crée autour des grains de sable d’une culture profondément intériorisée, des masques grecs à des  peintres classiques comme Ucello, jusqu’aux bandes dessinées. Son humour ajoute de la légèreté. Clara Fierfort ose et son audace est réjouissante.

En attendant une rentrée qui nous semble particulièrement riche, je vous souhaite un bel été.

 

A.M.